L’homme est un être créatif

Most people are born creative. As children, we revel in imaginary play, ask outlandish questions, draw blobs and call them dinosaurs. But over time, because of socialization and formal education, a lot of us start to stifle those impulses. We learn to be warier of judgment, more cautious, more analytical. The world seems to divide into “creatives” and “noncreatives,” and too many people consciously or unconsciously resign themselves to the latter category.

Tom & David Kelley fondateurs d’IDEO, chefs de ligne du Design Thinking

  • Je me permets d’aller plus loin :
    Tout le monde naît créatif, comme en effet les enfants lorsqu’ils jouent avec leurs jouets auxquels ils inventent des histoires. Ou encore avec leurs dessins, lorsqu’ils choisissent les couleurs appropriées, celles qui leur plaisent, qui s’ajustent les unes aux autres.
  • Parler est créatif, faire un discours est créatif.
    Le choix d’un mot plutôt qu’un autre est un acte créatif, les phrases sont uniques.
  • A la sortie de l’université, on se doit d’apprendre un nouveau job. Il y a des règles bien sûr, les règles de l’entreprise, mais il faut faire preuve d’adaptabilité et d’intuitivité. L’adaptation ou autrement dit la pensée analytique, et l’intuitivité ne sont-elles pas combinées une forme de créativité cadrée bien sûr par un sens du pragmatisme ?
    Etre soi tout en se mettant sur la même longueur d’onde que ses collaborateurs, n’est-ce pas là encore une forme de créativité ?
  • Créativité encore, lorsqu’il s’agit de séduire. La séduction est une stratégie et il n’y a pas, quand un humain s’adresse à un autre humain, avec leurs personnalités propres, de stratégie unique, elles sont multiples à l’infini.
  • Mais plus encore et par-dessus tout, l’humain est créatif et se raconte inévitablement des histoires par le biais des rêves.

Conclusion : la créativité est à la portée de tous, et ce, pour en revenir à Tom & David Kelley, malgré la socialisation et l’éducation scolaire.

Menu